Affaire 3ème mandat: et si le syndrome algérien s’emparait de la Guinée !

0
128

L’unité, la solidarité du peuple Algérien ont fait renoncer le président Albdel Aiziz Bouteflika à un cinquième mandat à la tête du pays. Quelques jours de grognes sociales ont suffit largement pour faire accélérer les choses à Alger au moment où personne ne s’attendait à une telle déclaration ou volt face de la part de l’homme qui dirigea le pays d’une main de fer, sans partage depuis 38 ans. Le cas algérien devrait interpeller les dignes filles et fils de la Guinée sur une éventuelle modification de la constitution ouvrant la voie au prof Alpha Condé de briguer un nouveau mandat alors qu’il est au terme de sa gouvernance. Le peuple de Guinée devrait dès maintenant se réveiller pour prendre son destin en main, à l’image du peuple Algérien qui vient d’avoir raison du vieux Bouteflika. Le peuple est fort et souverain. Et rien ne pourra l’effrayer, l’arrêter, surtout lorsqu’il revendique ses droits les plus basiques. Un peuple uni, conscient de sa force et porté par une communauté de destin, arrive toujours à bout du système dictatorial le plus coriace. Certains par une résistance pacifique et d’autres, par une mobilisation à toute épreuve et laquelle, même réprimée, finit par porter le flambeau de la victoire.

Toute proportion gardée, rappelons l’expression latine vox populi vox Dei, « la voix du peuple est la voix de Dieu ».

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée (TOD)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here