Instrumentalisation de la misère au profit du fondamentalisme : le spectre d’un « djihad » prend corps en Guinée !

0
286

En Guinée, c’est un conflit d’une autre nature, dans un État qui n’en est plus un depuis , chaque communauté se retrouve livrée à elle-même. Alors que Les manifestations de rue se transforment en guérillas Urbaine ce qui provoque des heurts et une extrême violence . On s’arme non plus de machettes ou de vieux fusils, mais de kalachnikovs achetées aux trafiquants qui pullulent dans la région. À l’aube de l’An 2020, une année décisive qui ramène nos politiques vers des esprits communautaristes qui affectent très malheureusement la conscience sociale. D’où notre crainte, car les guerres prennent naissance dans les consciences .Des expressions, comme 2020 où la mort, sont de nature à entretenir le culte de l’extrémisme politique dont les conséquences sont malheureusement le terrorisme et le sang d’innocent. Le pouvoir n’est pas une prophétie mais un art. À bon entendeur salut!

Siba BEAVOGUI, journaliste et analyste politique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here