Électrification rurale: des kits solaires pour les populations de Gbéréiré Bafila

0
83

Gbéréiré Bafila, est une localité située dans la sous-préfecture de Marinyah dans la préfecture de Forécariah. Dans cette zone, l’électricité est une perle rare pour la population. Depuis la nuit des temps, l’énergie solaire reste absente dans ce district. C’est pourquoi le ministère de l’énergie et ses partenaires ont lancé ce projet en faveur des habitants du district de Gbéréiré Bafila. «Vous allez vous souvenir que le président de la république a dit haut et fort que dans 5 ans la Guinée sera la pays le plus électrifié. Et voilà une des raisons qui démontre que ce qu’il a dit est bel et bien faisable et que nous allons réussir à le faire », a rappelé Dr Cheick Taliby Sylla ministre de l’énergie et de l’hydraulique.

C’est un projet pilote qui concerne uniquement les zones rurales. Environ 3 000 localités devraient en bénéficier. Il s’inscrit dans la dynamique de l’électrification rurale rassure-t-il «70% de nos populations vivent dans les zones rurales. Et qui parle de développement, parle d’électricité. C’est pourquoi nous avons approché la société ligth box pour nous aider à électrifier le plus vite que possible toutes les zones rurales» a indiqué le ministre guinéen en charge de l’énergie.

Pour cette première phase, 140 foyers à Gbéréiré Bafila ont été couverts de ces kits solaires. C’est un système allemand qui a été choisi en tenant compte des conditions climatiques du pays, a expliqué le chef du projet de light box. Mais quelles sont les conditions d’obtention de ces kits solaires ? Pierre Farès répond « Des conditions sont simples un petit payement initial et des payements mensuels sur 4 ans. Après cette phase là le système sera la propriété du client qui l’a acheté », a précisé le chef du projet light box. Dans chaque bâtiment un boîtier, capable d’allumer trois ampoules et charger deux téléphones. Pour la population locale qui est dans sa première expérience, c’est une grande opportunité. « On n’est contents. Parce que le village là c’est la première fois le courant comme cela vient. C’est la première fois », exprime tout joyeux, Aboubacar Youla chef dudit district.

Il faut préciser que chaque abonné de light box payera 83 milles francs guinéens par mois, pour les frais d’électricité.

Pour la Rédaction du groupe Sud Média Guinée(Ibrahima Djikiné)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here