Alternance en 2020: seule l’union du duo Sidya-Cellou pourrait remporter !

0
186

Les images parlent d’elles-mêmes (ci-dessous). L’union de ces deux grosses pointures de la politique guinéenne a été vivement accueillie par les militants et sympathisants de l’UFR et de l’UFDG, à tel point que d’aucuns n’ont pas hésité de prédire la victoire de cette union sur les velléités du président Alpha Condé qui rêve de tailler la constitution guinéenne à sa volonté: Se maintenir au pouvoir, malgré son bilan catastrophique, son âge et surtout violer notre constitution qui n’autorise que deux mandats non renouvelables. Selon notre sondage, la majorité des guinéens se dit favorable au respect de la constitution et exige le départ du professeur président Alpha Condé au terme d’une élection présidentielle qui aura lieu en décembre 2020 pour ainsi ouvrir la voie à une alternance.

Cette alternance pourrait être possible avec l’union de ces opposants au régime Condé aidés en cela par les forces sociales de guinée qui, à travers le front national pour la défense de la constitution, présidé par l’imperturbable, Monsieur Abdourahamane Sano. Au-delà de ladite alliance, les sieurs Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo sont obligés de mettre leur égo de côté pour faire prévaloir l’intérêt du peuple de Guinée qui n’a que trop souffert. En tout cas, s’ils n’ont pas des intérêts égoïstes à défendre. Car, la moindre défaillance pourrait conduire à l’échec, donc l’échec de tout un peuple qui a besoin du vrai changement, contrairement au slogan qu’il s’est toujours fait nourrir depuis bientôt 09 bonnes années. Sidya et Cellou doivent se parler franchement, puisqu’ils se connaissent pour avoir appartenu à la même équipe gouvernementale. Leurs militants aussi et surtout doivent s’unir dans l’intérêt supérieur de notre Nation et non de ces leaders.

En somme, chaque citoyen guinéen patriote, doit apporter du sien à cette décisive alternance de 2020. Encore, que les acteurs se montrent fermes sur le fichier électoral à toiletter et le délai des échéances.

Thierno Oumar Diawara, journaliste PDG groupe Sud Média Guinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here