Mouctar Diallo ou le symbole d’une jeunesse inconstante

« Le Président Alpha Condé est un homme de paix, un bâtisseur, un patriote et un rassembleur. Je vous demande de rester derrière lui et de le soutenir dans ses actions pour le développement de toute la Guinée » ,c’est le message que le ministre de la Jeunesse véhicule en ce moment aux populations de la Moyenne Guinée, à l’occasion du mois de reconnaissance du Foutah au Président Alpha Condé dont il est l’initiateur.

Député de l’opposition hier, ministre de la Jeunesse aujourd’hui, le jeune leader des NFD n’est pas un bon exemple de la jeunesse. Un poste qu’il occupe depuis mai 2018.

A Pita, il a déclaré ouvertement, qu’il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas reconnaitre les progrès enregistrés au Foutah, grâce à la méthode de gouvernance d’Alpha Condé: « Vous venez de prouver à l’opinion nationale et internationale que Pita n’aime pas la violence et que vous êtes reconnaissants. En dépit des campagnes de désinformation et de diffamation, vous êtes restés sereins. Nous ne disons pas que tous les problèmes du Foutah sont résolus mais beaucoup est fait depuis son arrivée au pouvoir. Il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas constater les actions de développement tangibles dans tous les domaines au Foutah et dans toute la Guinée ».

Et pourtant, c’est le même Mouctar Diallo qui déclarait il y a quelques années: « Je me connais bien avec le Président Alpha Condé. Nous nous sommes pratiqués quand nous étions tous dans l’opposition. Tout acte qu’il (Alpha) pose vise une manipulation, une déstabilisation sur fond d’un calcul pour son intérêt particulier. Il n’est pas capable de hauteur de vue pour poser de grands actes, dans l’intérêt supérieur du peuple de Guinée. Quand il clignote à gauche, il tourne à droite. Il n’y a que la pression qui peut faire reculer Alpha Condé. », avait déclaré l’opposant au cours d’une interview accordée à nos confrères d’africaguinee en 2012.

Aujourd’hui il tourne le dos à l’opposition et il est en train de battre la campagne pour le maintien d’Alpha Condé au pouvoir, dont la velléité d’un 3ème mandat devient de plus en plus persistante, alors qu’une frange importante de la population désapprouve toute idée de tripatouiller la Constitution pour s’éterniser au pouvoir.

Pour la rédaction du groupe Sud Média Guinée (Alexis Lamah)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here