Modification de la constitution: le double « oui » de Kassory Fofana fait-il consensus au sein de l’équipe gouvernementale ?

0
116
Le palais présidentiel (Sekhoutouréayah) à Conakry, en République de Guinée

De sources concordantes, certains ministres n’auraient pas du tout aimé voire apprécié l’engagement « personnel » du PM Ibrahima Kassory Fofana qui, au nom de son équipe, se dit favorable à une éventuelle modification de la constitution. Parmi ces ministres figureraient entre autres, le ministre d’État chargé des Transports Aboubacar Sylla et celui de l’enseignement supérieur Abdoulaye Yéro Baldé.

A en croire toujours nos sources, ces personnalités ne partageant pas l’avis du chef du gouvernement, pourraient rendre le tablier pour marquer leur opposition à ce fameux projet à l’image du ministre Cheick Sacko. D’autres sources justifieraient l’hypothèse par l’absence du porte-parole du gouvernement à la conférence Bilan du patron de la primature, mercredi 29 mai courant à l’hôtel PRIMUS (pub gratuite) sis au cœur de Kaloum. « Le ministre Aboubacar Sylla, malgré sa fonction stratégique au sein de l’équipe gouvernementale, s’est montré toujours prudent dans les messages qu’il véhicule au nom de ses pairs. Il ne lit pas toutes les déclarations. Il sait ce qu’il fait », nous a confié une source proche du principal concerné qui soutient plus loin que le ministre Sylla serait sous pression de sa sœur, actuellement Directrice générale de la LONAGUI. Celle-ci, serait l’un des soutiens au projet de modification de la constitution permettant à Alpha Condé de s’offrir une présidence à vie. Et cette pression « familiale » pourrait avoir raison de l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine qui pourrait d’un moment à l’autre briser le silence.

Concernant le ministre Yéro Baldé, des sources bien introduites au département de l’enseignement supérieur parient que celui-ci ne serait pas favorable à la modification ou changement de la constitution, même si l’intéressé ne s’est jamais prononcé publiquement. « Le ministre Yéro Baldé a d’autres préoccupations que de soutenir un tel projet. C’est un cadre honnête qui maitrise son domaine », ont-t-elles déclaré. Et puis sur la liste des personnalités devant démissionner , le nom du ministre Tibou Kamara circule.

Le temps ou l’avenir nous déterminera la véracité de ces « révélations » devant situer les uns et les autres sur la position réelle de certains membres du gouvernement.

La Rédaction du groupe Sud Média Guinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here